Galerie des membres

Cliquez sur l'une des lettres pour découvrir la liste des membres

Légende :
Membre Signataire
Maître pastelliste




Il y a actuellement 197 membres dans cette liste

« Membre précédentMembre suivant »







Fiers partenaires de PSEC

« Membre précédentMembre suivant »

Danielle Richard

Maître pastelliste

Écrivez directement à l'artiste

Visitez le site Web de l'artiste

Téléphone : 418-837-6795

Danielle Richard vit à Québec (Canada) où elle est née et a étudié.

Très tôt dans sa vie, elle fut interpellée par tout ce qui touchait au monde des arts picturaux. D’aussi loin qu'elle se souvienne, les outils à « faire des œuvres d’art » faisaient partie de son environnement: gouache, « peinture à l’eau », pastels, etc. Arrivée à l’adolescence, elle n’eut pas à se questionner bien longtemps sur son avenir… "j’adorais peindre et il allait de soi que je deviendrais artiste-peintre!"

Ce fut alors l’itinéraire académique des arts : CEGEP en Arts Plastiques, Université en Arts Visuels, sessions d’études à l’étranger, voyages de formation… "Je multipliais mes visites dans différents musées d'Europe qui me nourrissaient de ce pain qui suscite l’humilité mais déclenche la passion créatrice", "devant une œuvre marquante, il m'apparaissait clairement que je devais poursuivre cette quête de beauté et d’harmonie que tant d’artistes avaient entamée bien avant moi". L’émerveillement devant la singularité de la lumière, voilà probablement ce qui motiva et motivera à jamais son travail.

Elle obtint à deux reprises des subventions provenant du Gouvernement du Québec ainsi que de la Fondation E.Greenshields (Bourses I et II). La première l’amena à perfectionner sa connaissance de la lithographie originale à l’atelier Dona Miro à Montréal, la seconde rendit possible une session : « L’aquarelle dans le paysage anglais » à l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne. En 1994, elle fut la plus jeune artiste à faire l’objet d’une rétrospective à la Villa Bagatelle de Québec.

L’accueil du public, si enthousiaste et chaleureux marqua chacune de ses expositions. "Réaliser qu'après tant de temps et de solitude dédiés à mettre sur toile ces visages,ces lieux, ces émotions, quelqu'un, quelque part a trouvé écho à notre âme" voilà ce qui ne la laissera jamais indifférente.

Elle dit avoir dans son esprit assez de projets et d’images merveilleuses pour meubler le reste de ses jours... "Cela me suffit pour conclure j'ai dû prendre le bon chemin".


Soleils verts


Reminescence


Fillette et melon

« Membre précédentMembre suivant »